Réflexion sur l’identité

Le dedans et le dehors. Assez souvent le dedans prends presque toute la place et le dehors se tient à distance comme un simple petit trou difficile à habiter. Plus difficile quand le dedans a été fabriqué ailleurs, en langue étrangère. Quand le dedans est peuplé de souvenirs, des mémoires, d’odeurs, de substances amasées par l’histoire d’où on provient. Si tout le monde pourrait expériencer juste une seconde d’Ailleurs, les habitants de toute terre pourraient jouir de la Paix profonde de « notre humanité » Jafsc, Port-Daniel, Québec

Tout va , tout bouge dehors et en dedans aussi …

Tout peut être une prison dans la vie. La photograhie nous sert les humains à construire un pont entre le dedans et le dehors

Il y a des moments dans la vie humaine que ressemblent à des vraies « voies de passage ». Je me trouve actuellement à la veille de passer à travers une de ces voies. Celle, habituellement investie comme le debut de la senescence…

Ma pensée intime est plus en accord avec une nouvelle naissance.

Une naissance vers le dehors avec un sentiment serein de contrôl , peut-être passager, du monde du dedans! Malgré le grand mouvement extérieur, mon intérieur tiens son coup de manière centrée et énergique. Dissons à la façon qu’un capitaine peut tenir la barre de son bateau quand il fait face aux ébranlements de la mer indomptable lors des orages et des tempêtes!