Réflexion sur l’identité

Le dedans et le dehors. Assez souvent le dedans prends presque toute la place et le dehors se tient à distance comme un simple petit trou difficile à habiter. Plus difficile quand le dedans a été fabriqué ailleurs, en langue étrangère. Quand le dedans est peuplé de souvenirs, des mémoires, d’odeurs, de substances amasées par l’histoire d’où on provient. Si tout le monde pourrait expériencer juste une seconde d’Ailleurs, les habitants de toute terre pourraient jouir de la Paix profonde de « notre humanité » Jafsc, Port-Daniel, Québec

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s